Voici un petit bout de temps que ce lancé main me tentait, et il a suffit qu'Hervé me propose l'achat d'une poutre et d'un fuselage en commun pour que le projet soit lancé (façon SAL bien sûr).

Tout d'abord l'aile

j'ai simplement utilisé les profils d'aile du Super Gee2 de Mark DRELA. Mais plutôt que d'utiliser des mèches de carbone et du tissus Kevlar (qui sont des denrées qui ne se trouvent pas dans toutes les boutiques), j'ai préféré des baguettes carbone 3x1 et comme a mon habitude du craft 60gr/m² pour l'entoilage.
Chaque demie-aile est découpée en 2 panneaux. Les fichiers de découpe sont faits de telle manière que l'alignement des rainures pour les longerons carbone 3x1est parfait lorsque l'on met les panneaux bout à bout.aile1.jpg
Une fois les longerons collés en place une petite clé d'aile ctp 30/10 et quelques renforts en fibre de verre 50gr/m² qui sont facilement repérables sur la photo car je les recouvre de craft avant séchage de la résine. Pourquoi me direz vous? Seulement parce que l'entoilage ne colle pas sur la résine sèche
aile2_.jpg

Une bande de craft recouvre également le bord d'attaque de l'aile sur un centimètre en guise de renfort. Si toutefois vous doutez que le craft puisse rendre le BA "indestructible" et bien...je dois vous dire que vous vous trompez. Pour comparaison ,c'est équivalent à un BA en samba...
Après avoir mis ces renforts reste l'entoilage global de l'aile avec une couche de craft. Pour ce faire je découpe une grande feuille de craft que je trempe complètement dans quelques centimètre d'eau au fond de la baignoire( c'est le seul récipient assez grand que j'ai sous la main) et pendant 1 à 2 minutes, en même temps j'enduis l'aile de colle à bois diluée à 50% d'eau et j'entoile le plus rapidement possible.
Conseil : si le papier commence a sécher il faut impérativement le remouiller avec un pulvérisateur . C'est aussi une opération que je vous suggère fortement de faire lorsque votre entoilage est terminé. Après ça laisser sécher dans le vide (sans cale) , à l'abri du soleil et des courants d'air pour éviter tout vrillage.
Reste a passer 2 à 3 couches d'enduit nitro dilué à 50% d'acétone (non, non, ça ne traverse pas le kraft) pour étanchéifier et durcir tous ça.

Maintenant l'articulation :
fente.jpg Celle-ci se fera a l'intrados. La fente découpée fait 1 à 2 mm et est a bords parallèles (l'articulation est beaucoup moins dure ainsi).elle se fait au cutteur mais attention de ne pas découper le craft de l'intrados qui participera à l'articulation. Reste à appliquer une bande adhésive a l'intrados seulement pour parfaire l'articulation .

Le téton ou peg :
peg.jpgpeg2.jpg C'est tout simple: un morceau de ctp 30/10 prix en sandwich entre les 2 longerons carbone , le ctp percé à 4mm pour accueillir le peg en carbone 4mm , une couche de fibre 50gr intrados et extrados. Une fois sec, percer la fibre et coller le peg. Voila ça pèse presque rien et c'est indestructible...







l'empennage

empennages.jpg le stab et la dérive sont en balsa 3mm moyen poncé au BA et BF pour l'aérodynamique (un peu) mais surtout pour le poids. Ainsi le résultat est très satisfaisant.
V_.jpg


Le stab est pendulaire et le vé qui le tient est fait maison avec une forme découpée CNC.


empennages2.jpg
Une petite vue par le dessous pour montrer que la commande se fait par un seul câble retour et un ressort de rappel pour le stab et la dérive. Ce système est a mon avis la meilleure façon de gagner du poids sur l'arrière.

Voila pour les explications et maintement quelques chiffres:
Masse du planeur en état de vol : 265gr
Masse de l'aile en état de vol : 140gr(avec 2servos 10gr)
Charge alaire : 12gr/dm²
Temps de vol par condition neutre 1min15s

et les fichiers de découpe:
Chaque demie-aile possède 2 panneaux que j'ai appelé T1(panneau interne ) et T2 (panneau externe)
et puis bien sur la découpe du Vé , mommé Vé...

Marc